Accueil

DEMARCHE ARTISTIQUE Dans un premier temps il y a eu dans mon travail une recherche dans la déconstruction. Il fallait que je défasse ce que je voyais pour capter ce que je ne voyais pas. L'exposition "Tête de corps et autres morceaux" montrait bien cette "dé-figuration". Cela se traduisait également par une certaine violence dans les traits comme dans la matière. Il y avait une tendance vers l'abstraction mais il restait toujours une bribe, un décor, un détail qui permettait encore de se rattacher à une réalité bien visible. ("Le ciel dans la terre" 2003) Même la thématique s'accordait avec cette recherche, la fin, un monde qui bascule qui se transforme suite à des catastrophes naturelles. L'exposition "La grâce barbare"(2005) mettait bien en avant la violence et justifiait parfaitement le fait qu'il ne reste qu'un décor, qu'un morceau de réalité avant de basculer dans l'abstraction. Avec le temps, le détail, le reste du décor a totalement disparu pour finalement laisser la place à une abstraction totale. L'expostion "Ecritures fossiles" en 2010 officialisait cette lente maturation. A ce jour il y a dans cet immense espace une recherche bien concrète sur la notion du vide et du plein, sur ces écritures primitives, sur le langage qui pourrait s'inscrire dans cet espace temps. ("Hors-champ" 2011) La notion de l'inconscient a toute sa place, aussi celle de la conscience car le domaine de l'abstraction n'est pas pour moi le lieu de tous les hasards. Il y a une quête de sens, parfois dans l'absurde mais ce n'est pas un grand n'importe quoi. La matière picturale a pris une importance toute particulière: Elle est le jeu décritures qui se cherchent, certaines installées d'autres combattantes. Le domaine de l'abstraction n'est pas pour moi un champ où tout est possible. Je veux dire que libérée de sa forme,la quête de sens reste toute entière et profonde. Les contraintes sont moins visibles mais sont pourtant bien présentes. Un équilibre est nécéssaire à ma toile. La réflexion tient sa place et inquiète ma peinture. J'ai l'intention d'approfondir cette recherche d'écritures et de matières, de laisser mûrir cette quête de sens autour du vide et du plein. Dernièrement, deux toiles ont été pour moi l'annonce de ce nouveau champ d'exploration: Ouverture I et II.

SABINE GIOVANNETTI Contact